Né en 1785, il était le fils d’un marchand de toile. A 20 ans, il entre dans le corps des Vélites de la Garde Impériale. Il participe aux campagnes napoléoniennes et compte parmi les rescapés de la Retraite de Russie. Il décède en 1867 en laissant un excellent ouvrage : « Mémoires du Sergent Bourgogne 1812-1813 ».